Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Combien de temps dormez-vous en moyenne par jour ?
ABC SANTE - Articles
28 avril 2016
La télévision incite à manger plus
| 28/04/2016 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
La télévision incite à manger plus Regarder la télévision n’est pas bon pour la santé. Chez les adultes, la télévision augmente le risque d’une affection cardiaque fatale et d’une mort précoce. Chaque heure passée devant la télévision (par jour) augmente le risque de mourir de 11%. C’est ce que montrent des recherches menées en Australie.
Chez les enfants, la télévision perturbe le rythme des repas.
Correction : ce n’est pas la télévision, mais le fait de rester assis dans un fauteuil qui est si nuisible. Certaines personnes passent pas moins de quatre heures par jour devant la télévision. On parle d’ailleurs d’un mode de vie sédentaire.

Les enfants mangent plus quand ils regardent la télévision. Des recherches menées au Canada l’ont démontré. Regarder la télévision est néfaste pour le glucose dans le sang. Les ennuis, comme le diabète et les maladies cardio-vasculaires, commencent avec un mauvais taux de glycémie. L’exercice physique est très bon pour le glucose sanguin, ce qui nous amène au second problème : les enfants qui regardent la télévision font trop peu de sport.
De plus, les enfants ont tendance à boire un coca devant la télé; ça, on le remarque quand on va au cinéma. Toutes des calories qui ne sont compensées ni par une activité physique, ni par une baisse d’appétit.

Surpoids et prévention
De bonnes habitudes préviennent l’obésité

Lire aussi :
Un enfant sur cinq en surpoids
Moins de télé et plus dormir contre grossir
La télévision nuit à la santé des enfants diabétiques de type 1

Sources:
Dunstan DW, Barr EL et al. Television Viewing Time and Mortality. The Australian Diabetes, Obesity and Lifestyle Study (AusDiab). Circulation. 2010 Jan 11. [Epub ahead of print]
Bellissimo N, Pencharz PB et al. Effect of television viewing at mealtime on food intake after a glucose preload in boys. Pediatr Res. 07 06;61(6):745-9.

 

lijn