Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
En Décembre, mon poids est
ABC SANTE - Articles
30 octobre 2014
La pomme contre la grippe et l’asthme ?
| 30/10/2014 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
La pomme contre la grippe et l’asthme ? Des chercheurs britanniques rapportent que des enfants qui consomment du jus de pomme sont moins susceptibles de souffrir de sifflement, un symptôme caractéristique de l’asthme. Dans une autre étude, on a découvert qu’il y a 53 pour cent moins d’enfants souffrant d’asthme, lorsque la mère a consommé plus de 4 pommes par semaine durant la grossesse, en comparaison aux mères ayant consommé seulement une pomme ou moins par semaine. Les pommes protégeraient également les adultes. Une autre étude portant sur plus de 2500 hommes du Pays de Galles, les individus consommant cinq pommes ou plus par semaine souffraient moins de problèmes pulmonaires que ceux qui en consommaient peu ou pas du tout.

Le dicton le dit, « une pomme par jour, éloigne le docteur », et l’on connaît de nombreux autres propriétés bénéfiques de ce fruit. Pourquoi la pomme est si populaire dans la médecine naturelle? C’est le résultat de l’action anti-inflammatoire de la quercétine. Elle inhibe la formation des médiateurs de l’inflammation : les prostaglandines et les leucotriènes, en même temps que la libération de l’histamine. Or cette activité est particulièrement intéressante dans le cas de la grippe, de l’asthme, puisque le leucotriène B4 est un puissant constricteur bronchique.

Comment vous débarrasser de l’asthme ?
Le sirop de baies de sureau noir est très efficace contre la grippe

Lire aussi :
La pomme et l'asthme
Les pommes exercent un effet anticancer du côlon
Des probiotiques, protection préventive contre rhume et grippe

Sources:
J.M. Davis, E.A. Murphy, J.L. McClellan, M.D. Carmichael, J.D. Gangemi, Quercetin reduces susceptibility to influenza infection following stressful exercise, American Journal of Physiology-Regulatory, Integrative and Comparative Physiology Volume 295, Pages R505-R509

 

lijn