Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
2 juin 2011
La perte de poids n’a aucune incidence sur la mort
| 02/06/2011 |
Retour Envoyer lien
lijn
La perte de poids n’a aucune incidence sur la mort On part toujours du principe que les personnes obèses doivent maigrir pour retrouver une bonne santé. Des études menées à grande échelle montrent cependant que la perte de poids n’a aucune influence sur la durée de la vie. Une analyse récente suggère même le contraire…
Deux professeurs ont examiné vingt études portant sur le sujet :
- Quinze études indiquent que le taux de mortalité a augmenté après la perte de poids, alors qu’il a diminué dans les cinq autres études.
- Toutes les pertes de poids n’ont pas pour seul objectif de maigrir, on peut aussi perdre du poids suite à une maladie. C’est pourquoi les chercheurs ont traité séparément les études (neuf) dans lesquelles la perte de poids avait été volontairement prévue. Dans sept de ces neuf études, le taux de mortalité a augmenté, ils n’ont constaté une baisse de ce taux que dans deux études.

Les chercheurs insistent sur le fait que perdre du poids, puis en reprendre et ce, à répétition (l’effet yo-yo), est le phénomène le plus dangereux. La perte de poids ne peut pas être un but en soi, mais l’objectif poursuivi doit être une meilleure et saine alimentation et une activité physique accrue.

Maigrir sainement, comment est-ce possible ?

Sources:
Pérez Morales ME, Jiménez Cruz A et al. The effect of weight loss on mortality: a systematic review from 2000 to 2009. Nutr Hosp. 2010 Oct;25(5):718-24
Poobalan AS, Aucott LS et al. Long-term weight loss effects on all cause mortality in overweight/obese populations. Obes Rev. 2007 Nov;8(6):503-13.

 

lijn