Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
1 juillet 2021
La NAC pour traiter le BPCO
| 01/07/2021 |
Retour Envoyer lien
lijn
La NAC pour traiter le BPCO La N-acétylcystéine (NAC) peut réduire le nombre de résurgence de la maladie chez les patients atteints de BPCO, la broncho-pneumopathie chronique obstructive, aussi appelée le “poumon du fumeur”. Une étude sur 120 Chinois atteints de BPCO a montré que la NAC améliorait la fonction pulmonaire et réduisait les symptômes de toux et de détresse respiratoire. Seuls les patients présentant un risque élevé de résurgence de la maladie avaient intérêt à prendre de la NAC.

La NAC est un acide aminé naturel et essentiel qui est également prescrit comme expectorant. La NAC n’est pas seulement elle-même un antioxydant, elle augmente également la production de l’antioxydant le plus important de chacune de nos cellules : le glutathion. Dans cette étude, les patients ont pris deux fois par jour 600 mg de NAC. D’après les chercheurs, cette dose est nécessaire pour maintenir le taux de glutathion dans les cellules. De nombreuses autres études mettent en lumière l’importance des antioxydants pour réparer les voies respiratoires endommagées par la fumée de tabac.

Que faire contre la BPCO ?
Acides aminés

Lire plus :
L’eucalyptus pour les “poumons de fumeurs”
NAC : une protection multiple pour vos poumons
Des aliments et les maladies pulmonaires obstructives

Sources:
Tse HN, Raiteri L et al. Benefits of high-dose N-acetylcysteine to exacerbation-prone patients with COPD. Chest. 14 09 1;146(3):611-23
Valdivieso ÁG et al. N-acetyl cysteine reverts the proinflammatory state induced by cigarette smoke extract in lung Calu-3 cells. Redox Biol. 2018 Jun;16:294-302.
Pharmacological investigation on the anti-oxidant and anti-inflammatory activity of N-acetylcysteine in an ex vivo model of COPD exacerbation. Respir Res. 2017 Jan 24;18(1):26

 

lijn