Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
19 avril 2016
La mélatonine comme somnifère en cas de maladies cérébrales chroniques
| 19/04/2016 |
Retour Envoyer lien
lijn
La mélatonine comme somnifère en cas de maladies cérébrales chroniques La mélatonine peut améliorer le sommeil chez des patients souffrant de démence ou de la maladie de Parkinson. La mélatonine apporte une solution à un aspect majeur des maladies cérébrales : les troubles du sommeil. L'insomnie est souvent la conséquence d’un rythme jour-nuit perturbé, trouble qui entrave la guérison de minuscules lésions cérébrales. En effet, c’est surtout durant le sommeil que les microlésions cérébrales se réparent.

La mélatonine est l’hormone produite la nuit. La maladie peut réduire la production de mélatonine. Même dans les tout premiers stades de la maladie d’Alzheimer, la production de mélatonine peut être plus faible que la normale. Un complément de mélatonine est donc tout à fait logique. De plus, les personnes malades sortent moins souvent à l’extérieur et profitent donc trop peu de la lumière du jour. Or, la lumière du soleil est déterminante pour un rythme jour-nuit régulier.

Comment traiter l'insomnie de manière naturelle?
Le magnésium détend et assure un profond sommeil

Lire aussi :
Que manger pour mieux dormir ?
Alzheimer, conséquence de l’insomnie ?a>
Un sommeil perturbé aussi dommageable qu’un manque de sommeil

Sources:
Zhang W, Chen XY, Su SW et al. Exogenous melatonin for sleep disorders in neurodegenerative diseases: a meta-analysis of randomized clinical trials. Neurol Sci. 2016 Jan;37(1):57-65

 

lijn