Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Combien de temps dormez-vous en moyenne par jour ?
ABC SANTE - Articles
30 décembre 2015
L’alcool et le coeur
| 30/12/2015 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
L’alcool et le coeur Boire un peu d’alcool semble être bon pour le coeur. Les personnes qui consomment des boissons alcoolisées avec modération ont souvent moins d’affections cardiaques. Même après un infarctus, une consommation modérée d’alcool peut diminuer le risque d’un autre accident cardiaque.
Des scientifiques s’attèlent à découvrir les raisons de ce phénomène:
- l’alcool augmente la part de bon cholestérol dans le sang,
- l’alcool fluidifie le sang en prévient la formation de caillots,
- l’alcool détend les vaisseaux sanguins,
- l’alcool protègerait même, selon de recherches, les cellules nerveuses.

Une surconsommation d’alcool est et reste néfaste pour le coeur et le cerveau. L’alcool a beaucoup d’inconvénients, tels une possible dépendance, l’obésité et des effets au niveau mental. La consommation maximale est difficile à déterminer et varie d’une personne à l’autre. De plusieurs études il ressort que la consommation maximale doit rester de deux verres chez la femme et de trois verres chez l’homme.

Prévention de l’hypertension
Comment prévenir les problèmes liés à l’alcool ?

Lire aussi :
Alcool : la boisson mortelle
Les conséquences pathologiques de l’abus d’alcool
L’alcoolisme, comment le traiter avec des plantes ?

Sources:
Miyamae M, Kaneda K, Domae N, Figueredo VM. Cardioprotection by regular ethanol consumption: potential mechanisms and clinical application. Curr Drug Abuse Rev. 10 03r;3(1):39-48

 

lijn