Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
15 mars 2021
Des scientifiques mettent en garde contre les morts du confinement !
| 15/03/2021 |
Retour Envoyer lien
lijn
Des scientifiques mettent en garde contre les morts du confinement ! Dans le célèbre périodique médical ‘The Lancet’, un avertissement a été publié à l’attention des autorités, pour évaluer les ‘dégâts collatéraux’ des périodes de confinement, en comparaison de leurs avantages. Selon les experts, ces confinements provoquent une augmentation effrayante de décès par manque de prise en charge médicale de maladies graves en temps utiles. Les chiffres cités parlent d’eux-mêmes :

- Royaume-Uni, maison de retraite : + 41% de décès dus à des affections cardiaques sévères, + 31% d’AVC, + 25% d’insuffisances cardiaques. Idem pour les cancers.
- Royaume-Uni : moins 60 à 76% de rendez-vous en chimio / orientations pour des diagnostics de cancer. Ceci conduirait à 6.270 morts supplémentaires dans l’année, une hausse qui, selon les prévisions, se poursuivrait encore pendant 5 ans, de par des diagnostics et des traitements tardifs.
- Allemagne : le nombre de cas de cancer détecté/traité y a également chuté de manière drastique au cours du premier confinement.

La restriction des contacts sociaux perturbe les possibilités habituelles de soutien et d’aide entre les familles et les amis : ceci augmente le risque d’un stress sévère, de dépression et de suicide. Il est ressorti d’une étude analytique américaine une hausse significative du nombre de dépressions liées aux confinements (de 34 à 79% selon les tranches d’âges).

Comment réduire le risque de dépression ?
Gestion du stress : modifiez votre façon de penser !

Lire aussi :
Dossier Covid-19
Les antidépresseurs sont généralement inutiles
La maladie du confinement : anxiété et solitude vous rendent malade

Sources:
Kampf G, Kulldorf M. Calling for benefit–risk evaluations of COVID-19 control measures. 2021, 4 feb. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00193-8/fulltext
Salari N, Hosseinian-Far A, Jalali R et al. Prevalence of stress, anxiety, depression among the general population during the COVID-19 pandemic: a systematic review and meta-analysis. Global Health. 2020; 16: 57
Wise J. Covid-19: cancer mortality could rise at least 20% because of pandemic, study finds.
BMJ. 2020; 369m1735
Maringe C, Spicer J, Morris M et al. The impact of the COVID-19 pandemic on cancer deaths due to delays in diagnosis in England, UK: a national, population-based, modelling study. Lancet Oncol. 2020; 21: 1023-1034
Schirmer CM, Ringer AJ, Arthur AS et al. Delayed presentation of acute ischemic strokes during the COVID-19 crisis. J Neurointerv Surg. 2020; 12: 639-642
Wu J, Mamas MA, Mohamed MO et al. Place and causes of acute cardiovascular mortality during the COVID-19 pandemic. Heart. 2021; 107: 113-119
Initiative Qualitätsmedizin. COVID-19 Pandemie. Effekte der SARS-CoV-2 Pandemie auf die stationäre Versorgung im ersten Halbjahr 2020. Eine Analyse der §21 Routinedaten an 421 Kliniken der Initiative Qualitätsmedizin (IQM). 2020 26 nov. https://www.initiative-qualitaetsmedizin.de/covid-19-pandemie
Horigian VE, Schmidt RD, Feaster DJ. Loneliness, mental health, and substance use among US young adults during COVID-19. J Psychoactive Drugs. 2020; Oct 28. https://doi.org/10.1080/02791072.2020.1836435
https://www.welt.de/politik/deutschland/plus225868061/Corona-Politik-Wie-das-Innenministerium-Wissenschaftler-einspannte.html
https://nos.nl/artikel/2367971-duits-ministerie-schakelde-wetenschappers-in-om-corona-angst-op-te-wekken.html
https://www.artsenvoorvrijheid.be/blog/2021/03/15/media-symposium-7-maart-2021/
https://thecritic.co.uk/mutant-variations-and-the-danger-of-lockdowns/

 

lijn