Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Mangez-vous 5 portions de fruits et légumes par jour ?
ABC SANTE - Articles
7 décembre 2018
Des problèmes de concentration à cause d'un intoxication au plomb
| 07/12/2018 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Des problèmes de concentration à cause d'un intoxication au plomb Le plomb est l'un des métaux lourds toxique pour l’humain. Ses effets les plus graves s’exercent sur le système nerveux central, mais il peut aussi affecter les globules rouges et provoquer des affections gastro-intestinales.
Le plomb peut s’introduire dans le corps par la bouche ou les poumons.
Une exposition chronique au plomb n’entraîne pas de symptômes facilement détectables. Ces personnes auraient un risque plus élevé de problèmes de fertilité (hommes et femmes), pour les femmes enceintes, de fausse-couche, de naissance prématurée ou d’enfant mort-né.

Les enfants sont les principales victimes de contamination ou d’intoxication au plomb. Chez ceux-ci, de très faibles quantités de plomb peuvent entraver leur développement cognitif et causer des problèmes de concentration.
Procurer aux enfants une alimentation équilibrée qui comprend du calcium, de la vitamine D, du fer, des protéines, du Sélénium et du zinc. La malnutrition augmente la quantité de plomb absorbée et affaiblit les défenses du corps contre les polluants.

Se désintoxiquer des métaux lourds
Comment limiter les effets de la pollution de l’air

Lire aussi :
Le plomb, responsable de la goutte
Les minéraux contre les métaux lourds
Bougez et planifiez contre le manque de concentration

Sources:
Petrone LR. Iron deficiency, lead poisoning, and development. Arch Pediatr Adolesc Med. 07 05;161(5):523
Labie D. Developmental neurotoxicity of industrial chemicals. Med Sci (Paris). 07 10;23(10):868-72.
Nigg JT, Knottnerus GM, Martel MM, Nikolas M, Cavanagh K, Karmaus W, Rappley MD.
Low Blood Lead Levels Associated with Clinically Diagnosed Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder and Mediated by Weak Cognitive Control. / Biol Psychiatry. 07 09 12;

 

lijn