Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
18 juin 2013
Des pauses favorise l'élimination des graisses durant le sport
| 18/06/2013 |
Retour Envoyer lien
lijn
Des pauses favorise l'élimination des graisses durant le sport On pense souvent qu'en s'imposant des séances d'une heure de sport intensif, sans aucune pause, on perdra plus facilement du poids. La recherche scientifique affirme pourtant le contraire. Faire des pauses toutes les 30 minutes permet de brûler plus de graisses. D'après les travaux de chercheurs japonais publiés dans la revue Journal of Applied Physiology, l'idéal pour brûler des graisses serait de faire des pauses toutes les demi-heures, et ce, quelque soit le sport pratiqué. L'enquête, menée par le Dr. Kazushige Goto, a consisté à imposer à sept hommes âgés de 25 ans, et en bonne santé, des exercices physiques.

Trois types d'efforts ont été proposés : une heure de vélo d'appartement, suivie d'une heure de repos assis, deux fois trente minutes de vélo avec vingt minutes de pause entre les plages de pédalage, ou une heure de repos. Les scientifiques ont pu suivre le métabolisme des graisses des volontaires grâce à des prélèvements sanguins réguliers.
D'après les résultats obtenus, l'exercice qui active le plus le processus d'élimination des graisses par l'organisme est celui qui consiste en deux demi-heures d'efforts séparées d'une pause. Un exercice d'une heure continue ne permet pas une telle dissolution des graisses.

Selon les auteurs de l'étude, il conviendrait de conseiller aux personnes en surpoids d'adopter un rythme d'exercice entrecoupé de pauses, de façon à optimiser
leur effort physique.

Surpoids et prévention

Lire aussi:
Ne pas prendre l’obésité trop à la légère
Marcher pour maigrir
Pourquoi ne parvient-on pas à maigrir ?

Sources:
Kazushige Goto, Naokata Ishii, Ayuko Mizuno, and Kaoru Takamatsu
Enhancement of fat metabolism by repeated bouts of moderate endurance exercise
J Appl Physiol, 06-07; 102: 2158 - 2164.

 

lijn