Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Prenez-vous de la vitamine D contre le Covid-19?
ABC SANTE - Articles
19 février 2018
Contraception hormonale et cancer du sein
| 19/02/2018 |
Retour Envoyer lien
lijn
Contraception hormonale et cancer du sein Ce n’est plus nouveau que toutes les formes de contraception hormonale accentuent le risque de cancer du sein. Malgré tout, la pilule et d’autres moyens contraceptifs sont encore très couramment utilisés. Et les risques ne disparaissent pas avec l’arrêt de ces traitements. Du reste, le cancer du sein n’est pas le seul risque augmenté : le risque de thrombo-embolie (obstruction partielle ou totale d’un vaisseau sanguin) augmente également significativement.

Une étude danoise à grande échelle (1,8 millions de femmes, sur une période de presque 11 ans) a examiné le risque de cancer du sein invasif en lien avec la durée d’utilisation de contraceptifs. En comparaison avec des femmes qui n’avaient jamais eu recours à une contraception hormonale. La hausse moyenne s’élevait à 20% (1,20), avec une augmentation de risque variant de 9% après un an d’utilisation jusqu’à 38% après 10 ans d’utilisation de la pilule. Dans certaines combinaisons hormonales, le risque s’elevait même jusqu’à 1,6 (60% plus élevé que sans contraceptif hormonal). 5 ans après l’arrêt de la pilule, le risque avait encore augmenté.
L’utilisation d’un stérilet ‘hormonal’ augmentait également le risque de 21%.
Donc : réfléchissez avant de commencer…

Comment apparaît un cancer ?
Comment prévenir le cancer du sein ?

Lire aussi :
La pilule provoque une perte de zinc
Utilisatrices de la pilule ont moins d’antioxydants !</a>
Les employés de bureau et la phlébite

Sources:
Mørch LS et al. Contemporary Hormonal Contraception and the Risk of Breast Cancer. N Engl J Med. 2017 Dec 7;377(23):2228-2239.

 

lijn