Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
26 novembre 2009
Comment se développe le RSI ?
| 26/11/2009 |
Retour Envoyer lien
lijn
Comment se développe le RSI ? Les douleurs et les lésions apparaissent lorsque, pendant une longue période, vous effectuez plusieurs fois d'affilée les mêmes mouvements ou vous gardez toujours la même position et que vous faites donc un 'travail répétitif’. Le travail à l'écran ou avec un mobile est également concerné car les épaules et le dos doivent sans cesse rester dans la même position, tandis que les doigts, les poignets et les coudes font toujours les mêmes mouvements répétitifs. Cela engendre deux types de charge musculaire qui débouchent sur un RSI : la charge 'dynamique' et la charge 'statique'.

Les muscles de la main et des doigts sont sollicités de façon dynamique par la très haute fréquence de mouvements des doigts, lorsque vous tapez ou utilisez la souris. Si, à défaut de pauses, ces muscles n'ont pas l'occasion de récupérer, il peut s'ensuivre une surcharge musculaire et une atteinte des fibres musculaires. Les fibres musculaires qui sont utilisées en premier lieu n’arrivent au repos qu’en dernier lieu. Dès lors, malgré une charge moindre, il peut néanmoins encore y avoir une situation de surcharge de ces fibres musculaires.

Les muscles des bras, des épaules et de la nuque subissent une charge statique. Ils doivent continuellement rester contractés pour garder le corps en équilibre pendant l’utilisation de l’ordinateur ou du mobile. Il en résulte que les muscles sont en permanence un peu plus épais, ce qui comprime les petits vaisseaux sanguins. Cela réduit l'irrigation sanguine et entraîne, d’une part, un manque d’oxygène et de nutriments et, d’autre part, un excès de résidus. Ces résidus stimulent les terminaisons nerveuses libres dans le muscle et, en réaction à cette stimulation douloureuse, les muscles se contractent encore plus. Vous entrez ainsi dans un cercle vicieux. Les contractions dans les poignets, les bras, les épaules et la nuque mènent non seulement à des douleurs locales, mais compriment en outre les nerfs et les vaisseaux sanguins qui vont en direction de la main et des doigts.

* Comment prévenir un RSI dans le poignet (douleur aiguë dans le poignet ou syndrome du canal carpien) ?

Sources:
Peeters GM, van Schoor NM, van Rossum EF, Visser M, Lips P.
The relationship between cortisol, muscle mass and muscle strength in older persons and the role of genetic variations in the glucocorticoid receptor.
Clin Endocrinol (Oxf).

 

lijn