Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de la pollution de l'air?
ABC SANTE - Articles
8 octobre 2015
Alzheimer, conséquence de l’insomnie ?
| 08/10/2015 |
Retour Envoyer lien
lijn
Alzheimer, conséquence de l’insomnie ? Il ressort de nouveau d’une étude récente qu’un sommeil nocturne de mauvaise qualité peut être nuisible pour le cerveau. Lorsque l’on ne dort pas assez, certaines activités cérébrales de réparation peuvent être stoppées. Il s’en suit qu’un excès de protéines restent logées dans le cerveau, ce qui peut conduire à la formation de plaques. Celles-ci sont une cause importante de la maladie d’Alzheimer.

Des scientifiques sont arrivés à cette conclusion en faisant passer des scans cérébraux à des personnes âgées qui n’étaient pas atteintes de démence. Ils ont constaté que ce sont les seniors qui ne dormaient pas bien, qui avaient la plus grande quantité de protéines susceptibles de former des plaques. Ces scientifiques pensent que le lien entre le sommeil et les plaques va dans les deux sens : un sommeil nocturne de mauvaise qualité engendre une élimination insuffisante des protéines susceptibles de former des plaques ; et inversement, les plaques formées par les protéines qui n’ont pas été éliminées peuvent perturber le sommeil.

Comment prévenir la maladie d’Alzheimer ?
La prévention du vieillissement du cerveau

Lire aussi :

Un cœur solide protège d’Alzheimer
Minimalisez le risque de démence !a>
Les pesticides, responsables d’Alzheimer ?!

Sources:
Mander BA, Marks SM, Vogel JW et al. β-amyloid disrupts human NREM slow waves and related hippocampus-dependent memory consolidation. Nat Neurosci. 2015 Jun 1. doi: 10.1038/nn.4035

 

lijn