Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
23 juillet 2021
Aidez votre microbiome avec de la nourriture fermentée
| 23/07/2021 |
Retour Envoyer lien
lijn
Aidez votre microbiome avec de la nourriture fermentée La diversité d’un écosystème détermine sa viabilité ; ceci vaut aussi pour notre microbiome, surtout pour notre flore intestinale. Et cette dernière détermine, à son tour, notre état de santé et notre propre « viabilité ». Selon des scientifiques dans la revue scientifique PNAS : « Cette diversité protège d’agents pathogènes, influence l’alimentation et le métabolisme de l’hôte, entraîne et module le système immunitaire et contribue au développement cérébral et au comportement. »
Mais notre flore intestinale subit une énorme pression : nourriture industrielle stérile, antibiotiques, chimiothérapie et substances toxiques partout dans la nature et l’alimentation. Logique que tant de gens tombent malades…

De récentes recherches se sont intéressées à la manière dont nous pouvons aider naturellement notre flore intestinale au milieu de ce monde agressif : avec de la nourriture fermentée. Des scientifiques se sont mis au travail avec un petit groupe d’étudiants, de professeurs et de « revivalistes de la fermentation ». Ils ont préparé du kéfir et du yahourt, du saké et du miso, du kimchi et de la choucroute de légumes. Et ils ont procédé à une analyse microbienne de leurs produits et de leurs selles.
Les résultats se sont révélés extraordinaires et les scientifiques recommandent donc de consommer de la nourriture fermentée (et non pasteurisée !) et surtout, d’apprendre à la préparer soi-même.

Comment manger plus sain ?
Comment éviter l’utilisation d'antibiotiques ?

Lire aussi :
Le probiotique de citron diminue l’eczéma
Une flore intestinale saine protège-t-elle du cancer ?a>
Vivre moins longtemps à cause d’une alimentation pas assez saine

Sources:
Flachs A, Orkin JD. On pickles: biological and sociocultural links between fermented foods and the human gut microbiome. J Ethnobiol Ethnomed 2021; 17:39. https://ethnobiomed.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13002-021-00458-9
Amato KR, Arrieta MC, et al. The human gut microbiome and health inequities. PNAS 2021; 118(25) https://doi.org/10.1073/pnas.2017947118
Flachs A, Orkin JD. Fermentation and the ethnobiology of microbial entanglement. Ethnobiol Lett. 2019;10(1):35–9.
https://www.mmv.nl/hoe-help-je-een-achtergesteld-microbioom-vooruit/
Jang D-J, Chung KR, Yang HJ, Kim K, Kwon DY. Discussion on the origin of kimchi, representative of Korean unique fermented vegetables. J Ethnic Foods. 2015;2(3):126–36.
Quave CL, Pieroni A. Fermented foods for food security and food sovereignty in the Balkans: a case study of the Gorani people of Northeastern Albania. J Ethnobiol. 2014;34(1):28–43.
Sõukand R, Pieroni A, Biró M, Dénes A, Dogan Y, Hajdari A, et al. An ethnobotanical perspective on traditional fermented plant foods and beverages in Eastern Europe. J Ethnopharmacol. 2015;170:284–96. https://doi.org/10.1016/j.jep.2015.05.018.

 

lijn