Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Sur quel résau social vous êtes le plus actif ?
Facebook 0%
 
YouTube 0%
 
Instagram 0%
 
Linkedin 0%
 
Autre 0%
 
Aucun 100%
 
ABC SANTE - Articles
6 août 2013
Trop de vitamine E, ça n’existe pas
| 06/08/2013 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Trop de vitamine E, ça n’existe pas Contrairement aux vitamine A et vitamine D, il n’existe pratiquement aucune chance que la vitamine E puisse s’accumuler dans l’organisme. Notre corps a en effet plusieurs moyens à sa disposition pour éliminer la vitamine E. C’est ce qu’affirme le nutritionniste internationalement reconnu Maret Traber de l’université de l’Oregon. « Nous ne devons pas nous inquiéter d’un excès de vitamine E ; un problème bien plus pressant est la carence en vitamine E qui touche 90% de la population américaine ! ».

« On ne constate jamais de niveaux toxiques de vitamines E. Il est possible que la vitamine E augmente un rien le risque d’hémorragies, de par une interaction avec la vitamine K, mais aucune recherche n’a pu établir que ceci constitue un risque réel pour la santé. »
La vitamine E est un antioxydant essentiel qui protège les acides gras polyinsaturés de l’oxydation.

Comment apparaît un cancer ?
Comment traiter les cheveux gris

Lire aussi :
La vitamine E typiquement anti-Alzheimer
Les vitamines C et E contre les troubles du rythme cardiaque

Sources:
Traber MG. Mechanisms for the Prevention of Vitamin E Excess. J Lipid Res. 2013 Mar 15. [Epub ahead of print]

 

lijn