Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Préférez-vous :...
vacances au soleil 29%
 
vacances actives 29%
 
à la maison (excursions) 29%
 
pas de vacances (d'été) 14%
 
ABC SANTE - Articles
10 juin 2008
Les antidépresseurs et l’ostéoporose
| 10/06/2008 |
Retour Envoyer lien
lijn
Les antidépresseurs et l’ostéoporose Une étude menée par des chercheurs du Centre universitaire McGill a révélé que les personnes qui prennent de façon quotidienne des antidépresseurs de type SSRI (inhibiteur spécifique de la recapture de la sérotonine) peuvent augmenter, par deux, leurs risques de fracture. Parmi les autres faits établis, l’étude a indiqué que les adultes de 50 ans et plus qui utilisent ces médicaments tous les jours sont plus enclins, par une mesure de 2,1, à conserver de séquelles fracturaires.

Le Dr Brent Richards qui est l'auteur principal de cette étude, a émis le commentaire suivant : « La dépression est une maladie courante. Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine constituent le traitement de première intention de la dépression. Nos résultats indiquent que l’usage de ces médicaments peut augmenter le risque de fracture. « Les personnes à risque et qui prennent les antidépresseurs de type SSRI doivent faire des exercices de mise en charge, consommer adéquatement du calcium et de la vitamine D et éviter tout excès de tabac et d’alcool. », conclut le Dr Richards.

Lire plus:
Comment réduire le risque de dépression ?
Ostéoporose prévention

Sources:
Richards JB, Papaioannou A et al., Effect of selective serotonin reuptake inhibitors on the risk of fracture, Arch Intern Med. 2007 Jan 22;167(2):188-94

 

lijn