Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Etes-vous allergique à un ou plusieurs aliments ?
Oui 33%
 
Non 67%
 
Je ne suis pas sûr 0%
 
ABC SANTE - Articles
2 janvier 2020
Le manque de sommeil affecte votre choix alimentaire
| 02/01/2020 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le manque de sommeil affecte votre choix alimentaire Une étude laisse entendre que les personnes qui ne dorment pas assez ont tendance à peser plus – et que le sommeil peut influencer les niveaux des hormones du contrôle de l’appétit, la leptine et la ghréline. Le manque de sommeil affecte le poids et beaucoup d’autres choses. Il y a un certain nombre de conséquences au manque de sommeil, comme le changement du niveau des hormones, de l’appétit et de l’humeur. La plupart des gens connaissent le lien entre l’alimentation, l’exercice et le surpoids, peu s’imaginent que la quantité de sommeil dont ils jouissent chaque nuit peut aussi influencer leur poids.

Le manque de sommeil affecte l’équilibre chimique de votre corps, votre appétit ainsi que les choix que vous faites au cours de la journée. Les hormones changent en fonction du manque de sommeil. Le manque de sommeil peut affecter l’appétit ainsi que le type d’aliments qu’on souhaite manger Si la plupart des gens ont besoin de sept à huit heures de sommeil par nuit, certaines personnes ont besoin d’au moins dix heures de sommeil quotidien alors que d’autres s’en contentent aisément de cinq. La meilleure façon de déterminer la quantité de sommeil dont vous avez besoin, après quelques nuits passées à rattraper votre sommeil pendant de longues vacances, est de passer une nuit sans réveil matin et de constater le nombre d’heures dormies.

Surpoids et prévention
Comment traiter l'insomnie de manière naturelle?

Lire plus :
Solutionner simplement les insomnies>
Les somnifères : encore plus de risques
Un meilleur sommeil nécessite un changement de comportement

Sources:
Marshall NS, Glozier N, Grunstein RR. Is sleep duration related to obesity? A critical review of the epidemiological evidence. Sleep Med Rev. 08 05 14.

 

lijn