Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Préférez-vous :...
vacances au soleil 38%
 
vacances actives 25%
 
à la maison (excursions) 25%
 
pas de vacances (d'été) 13%
 
ABC SANTE - Articles
9 septembre 2013
Le gingembre, chimio-préventif en cas de cancer de l’intestin
| 09/09/2013 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le gingembre, chimio-préventif en cas de cancer de l’intestin Le gingembre inhibe les processus cancérigènes dans les intestins chez les hommes et les femmes à haut risque de cancer du côlon. Des chercheurs ont prescrit à leurs patients de prendre tous les jours pendant un mois 2 grammes de gingembre. Ces chercheurs ont ensuite procédé à des biopsies de ‘cryptes intestinales’ qui constituent l’antichambre de tumeurs intestinales.

Il ressort de l’analyse de cinq marqueurs que la division cellulaire dans les cryptes intestinales avait diminué. Les cryptes intestinales constituent le premier stade d’un cancer de l’intestin. Des centaines d’études en laboratoire suggèrent que le gingembre a effectivement une action anticancéreuse. Boire chaque jour une tasse de thé au gingembre serait donc un bon début pour prévenir le cancer. Pour un effet curatif, il faut très probablement de plus fortes doses.

Comment prévenir le cancer de l’intestin ?

Lire aussi :
Des multivitamines pour se prémunir du cancer de l’intestin ?a>
Les antioxydants protègent du cancer de l’intestin

Sources:
Jiang Y, Turgeon DK et al. Effect of ginger root on cyclooxygenase-1 and 15-hydroxyprostaglandin dehydrogenase expression in colonic mucosa of humans at normal and increased risk for colorectal cancer. Eur J Cancer Prev. 2012 Dec 6. [Epub ahead of print]
Citronberg J, Bostick R et al. Effects of ginger supplementation on cell-cycle biomarkers in the normal-appearing colonic mucosa of patients at increased risk for colorectal cancer: results from a pilot, randomized, and controlled trial. Cancer Prev Res (Phila). 2013 Apr;6(4):271-81

 

lijn