Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Vous sentez-vous parfois sans énergie ?
Chaque jour 15%
 
Regulièrement 8%
 
De temps en temps 77%
 
ABC SANTE - Articles
11 novembre 2020
L’avoine en cas d’allergie au gluten
| 11/11/2020 |
Retour Envoyer lien
lijn
L’avoine en cas d’allergie au gluten Les personnes souffrant d’une allergie ou d’une intolérance au gluten (maladie coeliaque) doivent strictement éviter les produits à base de blé et tous les autres produits céréaliers. L’avoine constitue une exception, car, contrairement à ce que l’on pensait avant, il ne contient pas de gluten.
L’avoine (Avena sativa) est une céréale qui, tout comme le blé, fait partie des graminées. Le grain de l’avoine ressemble à celui du blé; on pourrait dès lors s’attendre à ce que l’avoine contienne du gluten. Pourtant, il n’en contient pas. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on ne peut pas faire de pain d’avoine. C’est en effet le gluten qui garantit la plasticité de la pâte.
Suivre un régime sans gluten est archi difficile. En effet, vous ne pouvez plus manger de pain, ni aucun aliment contenant de la farine de blé. Avec l’avoine, vous pouvez quand même manger du muesli pour déjeuner. En outre, l’avoine est très bon pour la santé. Il contribue à réduire le cholestérol et stabilise le taux de sucre dans le sang chez les diabétiques.

Cela dit, il faut faire attention à certaines choses. Les flocons d’avoine provoquent une moindre disponibilité des minéraux, tels le fer et le zinc. Un supplément de minéraux peut alors être conseillé. Vous devez également veiller à acheter de l’avoine pur. L’avoine est parfois mélangé à d’autres céréales.

Que faire si vous êtes intolérant au gluten ?
Que pouvez-vous faire pour réduire votre taux de cholestérol ?

Lire aussi :
Devriez-vous éviter le gluten ?a>
L’avoine, un meilleur hypolipémiant que les stanols
Meilleure circulation sanguine dans le cerveau avec la folle avoine

Sources:
Butt MS, Tahir-Nadeem M et al. Oat: unique among the cereals. Eur J Nutr. 08; 47:68-79

 

lijn