Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Voulez vous devenir centenaire?
ABC SANTE - Articles
9 octobre 2017
Les édulcorants provoquent surpoids, diabète et maladies cardiaques
| 09/10/2017 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Les édulcorants provoquent surpoids, diabète et maladies cardiaques Les édulcorants pauvres en calories sont avidement et largement utilisés, et aussi promotionnés pour éviter le surpoids. La question de savoir si le remplacement du sucre par ces ‘douceurs’ pauvres en calories aide effectivement à lutter contre la prise de poids, a fait l’objet de très peu de recherches. Et de potentiels effets indésirables sont fermement niés par l’industrie. Par le passé, on a déjà signalé que la théorie tentante des calories ne tient pas debout. Et ceci est maintenant plus que confirmé dans une grande étude de synthèse, qui a rassemblé les données de plus de 37 études menées sur 400.000 personnes.

Les résultats sont inquiétants : les édulcorants pauvres en calories n’offrent aucun intérêt pour le contrôle du poids. Au contraire, leur usage régulier et chronique est associé à une augmentation du poids et du tour de taille, donc à un IMC plus élevé. Ils conduisent donc à une obésité plus importante, mais aussi à une élévation de la pression artérielle (hypertension), au syndrome métabolique, au diabète, à des maladies cardiovasculaires et même à une mortalité plus élevée.

Ceci ne veut pas dire que revenir au sucre est meilleur pour la santé, car le sucre a les mêmes effets indésirables. Ceci a été démontré, entre autres, pour les boissons rafraîchissantes (chez les enfants).

Surpoids et prévention
Donnez à votre coeur une protection optimale !

Lire aussi :
Les produits ‘light’ font grossir
Les produits ‘light’ et l'obésité
Les édulcorants artificiels perturberaient l'appétit et feraient prendre du poids

Sources:
Abou MB et al. Nonnutritive sweeteners and cardiometabolic health: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials and prospective cohort studies. CMAJ. 2017 Jul 17;189(28):E929-E939.
Fowler SP. Low-calorie sweetener use and energy balance: Results from experimental studies in animals, and large-scale prospective studies in humans. Physiol Behav. 2016 Oct 1;164(Pt B):517-23.
Katzmarzyk PT et al. Relationship between Soft Drink Consumption and Obesity in 9-11 Years Old Children in a Multi-National Study. Nutrients. 2016 Nov 30;8(12). pii: E770.

 

lijn