Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Combien de sucreries mangez-vous par jour?
ABC SANTE - Articles
8 janvier 2018
Le lien entre les fast-foods et la dépression
| 08/01/2018 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Le lien entre les fast-foods et la dépression Des chercheurs espagnols ont découvert un lien entre la ‘malbouffe’ et l’apparition de la dépression. Les hommes et les femmes qui se nourrissent souvent de plats servis en ‘restauration rapide’ courent 50 % plus de risques de faire une dépression que les gens qui ne mangent que peu, voire pas du tout, de ce genre de mets. Quant on parle ici de ‘restauration rapide’ ou de ‘malbouffe’ , il s’agit plus précisément de hamburgers, hot-dogs et pizzas. Les pâtisseries vendues dans le commerce augmentent, elles aussi, le risque de dépression, même chez les gens qui n’en mangent pas souvent.

Selon les auteurs, l’apparition de la dépression n’est pas seulement liée à la fréquentation des fast-foods. Les gens qui se nourrissent souvent de restauration rapide entretiennent également d’autres mauvaises habitudes alimentaires. Ils mangent, en moyenne, moins de légumes, de fruits, de poisson. Ils sont nombreux à fumer et font peu d’activités physiques.

Comment réduire le risque de dépression ?
Un régime simple pour détoxifier le foie

Lire aussi :
Evitez les fastfood et les softs avant la grossesse
L'alimentation 'fast-food' encore plus néfaste avec un café
Les enfants nourris de fast-food travaillent moins bien à l’école

Sources:
Sánchez-Villegas A, Toledo E et al. Fast-food and commercial baked goods consumption and the risk of depression. Public Health Nutr. 12 03;15(3):424-32. Epub 11 08 11.

 

lijn